Home
Photo
Autobiography
Biography
About her
Friends
Golden section
Gallery 1
2
3
Contact
Impressum
Golden section

List of the 49 artists who took part in the exhibits of the Golden Section in Paris

Auguste Agero     Francois Angiboult (Helene d’Oettingen)     Alexander Archipenko     Honore Auclair (Honore Gleizes)     Constantin Brancusi     Georges Braque     Gustave Buchet     Robert Delaunay     Marcel Duchamp     Raymond Duchamp-Villon     Pierre Dumont     Andre Dunoyer de Segonzac     Aleandra Exter     Serge Ferat     Demetrius Galanis     Albert Gleizes     Nathalie Gontcharova     Juan Gris     Rena Hassenberg  Thorvald Hellesen     Frantisek Kupka     Andre Roger de La Fresnaye     Irene Lagout Lambert     Michel Larionov     Marie Laurencin     Marthe Laurens     Alcide Marie Le Beau Fernand Leger     Sophie Lewitska     Andre Lhote     Jean Hippolyte Marchand     Louis Marcoussis     Andre Mare      Jean Metzinger     Luc Albert Moreau     Francis Picabia   Pablo Picasso     Georges Ribemont-Dessaignes     Jeanne Rij Rousseau     Leopold Survage Eugene Tirvert     Felix Tobeen     Tour-Donas     Henry Valensi     Marie Vassilieff    Paul Vera     Jacques Villon     Ernest Frederic Wield

Section d’Or (Golden Section)

A large group exhibition of artists identified with Cubism, held 10–30 October 1912 at the Galerie la Boetie, Paris, and entitled Salon de la Section d’Or. Organized by the PUTEAUX GROUP, the participants included the Duchamp brothers—Jacques Villon, Raymond Duchamp-Villon and Marcel Duchamp (who showed Nude Descending a Staircase, No. 2)—as well as Juan Gris, Leger, Picabia, Roger de la Fresnaye, Albert Gleizes, Auguste Herbin, Andre Lhote, Louis Marcoussis, Jean Metzinger and Andre Dunoyer de Segonzac.

The inaugural address was given by Guillaume Apollinaire. Section d’Or also refers to the catalogue of that exhibition, with a preface by Rene Blum, and to the single issue of a review that accompanied the show.

The title was the suggestion of Jacques Villon, who had been reading Leonardo’s Trattato della pittura in a translation (1910) by Josephin Peladan. Peladan attached great mystical significance to the GOLDEN SECTION and to other, related geometric configurations.

Villon and his Cubist friends chose the title for two reasons. First, it symbolized their belief in tradition and order, for it embodied patterns and relationships occurring in nature. Second, the term involved a pun, dear to the humour of the Duchamp family: ‘Section’ also has the meaning of a group of adherents, in this case ‘the golden band’, derived from a series of smaller and earlier group manifestations ranging from the review Bandeaux d’or to the Societe Normande de la Peinture Moderne, to which the Duchamp brothers had belonged since 1909.

 

Florent Fels, « La Section d'Or », Sélection. Chronique de la vie artistique (Bruxelles), n° 5, 15 décembre 1920, non paginé.

« La Section d'or a été fondée en Octobre 1919 par Alexandre Archipenko, Albert Gleizes et Léopold Survage dans le but de faire connaître au public les oeuvres d'artistes novateurs de toutes nationalités. Elle s'attache a organiser des expositions accompagnées d'auditions musicales et littéraires dans tous les pays, où résident des membres délégués chargés de la propagande de la Section d'or.

Son comite est compose de : Archipenko, Braque, Gleizes, Férat, Léger, Marcoussis, Survage.

La première exposition eut lieu à Paris au mois de Mars 192O, à la Galerie de la Boetie. Elle réunissait les noms des artistes suivants : Angiboult, Archipenko, Buchet, Braque, Ferat, Gleizes, Gontcharowa, Hellessen, Irène Lagut, Laurens, Lambert, Larionoff, Léger, Marcoussis, Rij-Rousseau, Survage, Tour Donas, Vassilieff, Jacques Villon, R. Duchamp- Villon.

A l'occasion de cette manifestation un concert fut organise par les soins de M. Pierre Bertin, du Théâtre National de l'Odéon, pendant lequel eut lieu la première audition d' oeuvres de Eric Satie, Auric, Durey, Honegger, Darius Milhaud, Poulenc, Germaine Tailleferre.

Les expositions suivantes eurent lieu à Rotterdam, La Haye, Arnhem, Amsterdam, organisées par le journal « De Styl », précédées de conférences de M. Van Doesburg, délégué pour la Hollande. Les peintres Hollandais MM. Mondriaan, Huszar Vilmos, van Doesburg y participèrent. La Section d'or se rend à Anvers et Bruxelles, ou maintenant l'atelier d'art «SELECTION » a bien voulu se charger de l'organisation et particulièrement le soin en revient a MM. André De Ridder et Paul- Gustave van Hecke, délégués pour la Belgique.

Une série d'expositions sera faite en Allemagne par la revue Kunstblatt, directeur Paul Westheim, délégué pour l' Allemagne. Les peintres Klee, Grosz, Kokoschka, Fininger, Hechel, Campendonck y participeront. Les expositions seront accompagnées de conférences de Fels, directeur de la revue « Action », de Paris.

La Section d'or n’est pas une nouvelle académie ni une nouvelle école mais ,une oeuvre nécessaire et active, destinée a lutter contre les Salons, les uns périmés, qui frappent d ' ostracisme les artistes novateurs, les autres transformes en de vastes caravansérails, qui les noient dans un flot de peinture médiocre.

La Section d'or fait bloc, impose sa foi généreuse, concentre et coordonne les efforts parallèles des jeunes talents, lesquels ne sont astreints a aucun credo esthétique, aucune contrainte dogmatique, et gardent toutes leurs individualités.

La liberté n'est dangereuse que pour les faibles. La terre est immobile jusqu'au jour où Galilée s'écrie « E pure si muove » .mais du jour où il prétendait qu'elle tourne, combien en faudra-t-il encore aux hommes pour I'admettre ?

Essais! Tentatives! disent les retardataires. C'est que les dernières libérations picturales sont celles de l'impressionnisme, et ceux qui s'y engagèrent timidement se cramponnent aux choses une fois acquises, et rien ne les effraie tant que le progrès vrai et fatal en Art comme en Science.

Recréer les valeurs plastiques des objets et des formes, sans le secours de l'anecdote (académisme) ou de I'ambiance (impressionnisme). Construire et non commenter, oeuvrer et non imiter, enfin donner a l'oeuvre d'art sa fonction et sa vie personnelle.

Platon célébrait la beauté abstraite des plans et des lignes pures; tel voeu se réalise dans la plastique moderne.

La Section d'or crée une discipline nouvelle, tendant vers l'accomplissement d'une renaissance plastique et la création du style de notre temps.

Aux critiques clairvoyants à déchiffrer ce qui est déjà définitif et absolu ; ils verrons que là, où ils ne pensaient trouver que des prémices, existe un art accompli.

PARTICIPANTS A LA SECTION D'OR Angiboult, Archipenko, Auric, Albert-Birot, Braque, Buchet, Bertin, Csaky, Cocteau, Campendonck, Daubler, van Doesburg, Duthuit, Durey, Férat, Fininger, Fels, Gleizes, Gontcharova, Roch Grey, Grosz, Gall, Waldemar George, Juan Gris, P. G. van Hecke, Hellesen, Honegger, Huszar Vilmos, Hayden, Hechel, Kokoschka, Klee, Irène Lagut, Laurens, ,Lambert, Larionoff, Léger, Marcoussis, Metzinger, Marcelle Meyer, Darius Milhaud, Mondriaan, Picasso, Leonard Pieux, Poulenc, Rij-Rousseau, A. de Ridder, Satie, Survage, Tour Donas, Germaine Tailleferre, Westheim, Wassilieff, Jacques Villon, Walden. «

Source : Cécile Debray et Françoise Lucbert : La section d’or. 1925 1920 1912.

Editions Cercle d’Art, Paris 2000, p.312-313.

 

[Home] [Photo] [Autobiography] [Biography] [About her] [Friends] [Golden section] [Gallery 1] [] [] [ ] [Contact] [Impressum]